Selon les données les plus récentes de l'Organisation internationale du café, rien qu'en Italie, la consommation est d’environ 9 millions de kg ! Une boisson aimée dans le monde entier, mais qui a une histoire que peu connaissent. Quelle est l'histoire du café ? Comment sa consommation s'est-elle répandue dans le monde ? Des anciennes légendes des moines éthiopiens aux cafés des intellectuels des Lumières qui ont révolutionné l'Europe, découvrons comment cette boisson s'est transformée au fil du temps pour devenir cette concentration de parfums et d'arômes libérés par une simple petite tasse.

 

L'origine du café

 "Vous voyez comme il suffit de peu de choses pour rendre un homme heureux : une tasse de café prise tranquillement ici, dehors, ... avec un voisin de l'autre côté de la rue ..."

C'est une phrase tirée d'un célèbre monologue d'Eduardo de Filippo et qui exprime la philosophie avec laquelle les Italiens vénèrent encore aujourd'hui cette boisson parfumée. Cependant, peu de gens savent que l'histoire du café commence par une légende. Bien que le café arabica - c'est le nom de la plante qui permet la production de la variété arabica - ait été cultivé pour la première fois en Afrique et au Moyen-Orient, on ne sait pas exactement qui a "découvert" le café.

 

La légende de la découverte du café

La légende du berger éthiopien Kaldi, qui vivait juste avant l'an 1000, est célèbre. Il remarqua un comportement étrange chez ses moutons qui devenaient hyperactifs, voire dansants selon certaines traductions, après avoir goûté aux fèves produites par la plante Coffea Arabica.

Intrigué par ce phénomène, il goûta les baies et fit l'expérience de cet effet. Il les a apportées dans un monastère voisin pour les montrer aux moines, qui ne se sont pas montrés très intéressés et les ont jetées dans le feu.

L'arôme de la torréfaction intrigua les moines qui mirent les baies dans l'eau pour les refroidir... et le premier café était né.

Bien que pittoresque et mythologique, cette histoire a été racontée pour la première fois par Antonio Fausto Naironi en 1671 dans l'un de ses traités sur le café.

 

L'origine du café

Il est probable que les indigènes des régions les plus septentrionales de l'Afrique, mâchaient déjà les feuilles et les baies de cette plante à une époque bien antérieure. Toutefois, les premières traces de préparation ne datent que des années 1400, lorsque les grains ont commencé à être torréfiés et trempés dans de l'eau bouillante.

Le premier pays où la consommation de café, telle que nous la connaissons aujourd'hui, s'est répandue est probablement le Yémen, autrefois appelé « L’Arabie heureuse ».  Les grains étaient importés par voie maritime et arrivaient dans la petite ville portuaire de Moca (ou Mokhā, 'al-Mukhā en arabe) - d'où le nom de notre petite cafetière domestique.

Sa consommation s'est ensuite répandue dans tout le Moyen-Orient, principalement dans les régions de culture musulmane, et il convenait bien comme boisson conviviale à boire en compagnie, puisque la consommation d'alcool était interdite.

Entre 1500 et 1600, les premiers cafés se sont également répandus, et ils constituent encore aujourd'hui un élément essentiel de la tradition et de la culture arabo-musulmane. Le premier café a été ouvert en 1475 dans l'actuelle ville d'Istanbul et s'appelait "Kiva Han".

 

Quand le café est-il arrivé en Europe ?

Sur le vieux continent, le café ne s'est répandu qu'à partir des années 1500 avec les nombreuses interactions - souvent conflictuelles - entre l'Empire ottoman et les empires occidentaux. Selon certains témoignages, la boisson aurait été importée en Europe en 1565, lorsque des soldats ottomans ont été faits prisonniers à Malte.
Le premier café ? Italien, bien sûr !
Il faudra attendre un certain temps avant que la boisson ne se répande et que les premiers cafés n'ouvrent leurs portes en Europe. En Italie, la République de Venise avait commencé à importer du café en plus des épices. En fait, le premier café documenté en Europe a été ouvert à Venise en 1645 sous le nom de "Bottega del Caffè", devenant rapidement un lieu convivial dédié à la sociabilité des Vénitiens. C'est ainsi qu'a commencé l'histoire du café en Italie, avec l'ouverture de cafés à Florence, Rome et Naples.

 

La diffusion du café

Au départ, l'Église s'opposait à cette boisson, qu'elle considérait comme "satanique" parce qu'elle était importée par des infidèles musulmans. Le pape Clément VIII, après l'avoir goûté, l'a cependant approuvé, déclarant que laisser les musulmans dominer cette friandise était commettre un péché mortel.

Avec l'approbation de l'Église, le café s'est répandu dans toute l'Europe en tant que boisson sociale, bien qu'il n'ait d'abord été consommé que par les personnes fortunées.

C'est au XVIIe siècle que le café au lait a été essayé pour la première fois à Vienne, donnant naissance à la boisson que nous connaissons aujourd'hui sous le nom de cappuccino.

 

Le café comme instrument de pensée et de révolution

Le rôle des cafés est devenu décisif entre le XVIIe et le XVIIIe siècle : c'est là que se réunissaient les esprits les plus brillants, qui ont ensuite répandu leurs idéaux des Lumières dans toute l'Europe. Ces mêmes idéaux qui, plus tard, ont fait souffler le vent de la révolution en France, en Italie et dans tous les États européens. « Il Caffè" est d’ailleurs le nom d'un périodique italien publié entre 1764 et 1766 par Pietro et Alessandro Verri, fondateurs de l'Accademia dei Pugni.

 

L'histoire du café de la préparation arabe à la napolitaine

Jusqu'en 1800, le café était préparé à la manière arabe. Les grains, après avoir été torréfiés, étaient moulus et versés dans de l'eau portée à ébullition, parfois agrémentés d'épices.

Aujourd'hui encore, cette préparation est très populaire dans certains pays méditerranéens, à tel point que l'on parle de café turc ou de café grec.

C'est en 1819 qu'est inventée la cafetière, un petit appareil à usage domestique qui exploite la gravité. L'eau bouillante est versée directement sur le café moulu. Ce n'est que plus tard, en 1884, qu'Angelo Moriondo invente l'actuelle machine à expresso automatique.

 

De la cafetière napolitaine à la moka

Alors qu'en 1905, Ludwig Roselius - fils d'un goûteur de café - a inventé le café décaféiné, commercialisé plus tard sous le nom de Hag, la véritable innovation a eu lieu en 1933. Alfonso Bialetti (ce nom vous dit quelque chose ?) a révolutionné la façon de préparer le café. On n'utilise plus le principe de gravité de la cafetière napolitaine, mais on fait monter l'eau grâce à l'augmentation de la pression due à l'élévation de la température : ainsi naît la Moca, la machine à café encore la plus utilisée par les Italiens aujourd'hui - moins à l'étranger.

 

Vers l'avenir du café

Ces dernières années, avec la diffusion du café en dosettes et des machines automatiques, de nouveaux enjeux convergent vers une culture plus durable, la valorisation de la provenance et des cultures, et la spécificité du territoire. À l'instar du vin, le café évolue également vers une augmentation de la qualité du produit.

 

Par exemple, SOLO Caffè a adopté une politique très stricte dans le choix des cultures en Tanzanie, au Vietnam et en Ouganda qui permettent la préparation de cafés d'origine unique. Il ne s'agit donc pas de mélanges, mais d'une typologie qui permet d'améliorer et d'exalter le goût et les arômes.

 

L'objectif est une véritable expérience sensorielle qui implique émotionnellement tous les sens. Essayez les dosettes SOLO et commencez dès maintenant votre voyage sensoriel avec le café d'origine unique.

Postes associés

  • Recette café gourmand

    Recette café gourmand

    Un café gourmand (inventé par Bernard Boutboul en 1990) est un concept culinaire qui marie harmonieusement une tasse de café expresso et un assortiment de mini-pâtisseries (au moins 3). Pause gourmande, le café gourmand est une excellente occasion de savourer des saveurs sucrées en accord avec l’expérience sensorielle du café italien.

  • Recette café noisette

    Recette café noisette

     Polti Coffea vous dit tout sur cette boisson à base de café corsé et d’une mousse de lait. Obtenez le parfait expresso dans votre tasse en utilisant la dosette ESE dans votre machine à café.
  • Capsule café biodégradable : ce qu’il faut savoir

    Capsule café biodégradable : ce qu’il faut savoir

    Découvrez les caractéristiques, les avantages et les défis que représentent les capsules de café biodégradables. Cet article vous plonge dans l'univers du café de qualité tout en adoptant une approche écologique grâce aux capsules café biodégradables et aux dosettes dures ESE. Vous saurez tout sur ces alternatives écologiques et pratiques qui vous permettront de savourer votre café sans culpabilité. 
  • SOLO CAFFÈ MONORIGINE EST LE CAFÉ OFFICIEL DU MARATHON DE MILAN 2024

    SOLO CAFFÈ MONORIGINE EST LE CAFÉ OFFICIEL DU MARATHON DE MILAN 2024

    SOLO Caffè MonorigineLA marque de café en dosettes de l'E.S.E., sera le café officiel du Marathon de Milan, qui s'apprête à accueillir le dimanche 7 avril plus de 8 000 coureur.